Rapport Final Du Groupe De Travail « Femmes et ESS »

Rapport Final du Groupe de Travail “Femmes et ESS” : L’ÉGALITÉ FEMMEHOMME, UNE CONDITION ESSENTIELLE AU DÉVELOPPEMENT DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Screen Shot 2017-02-25 at 7.08.13 PM

 

Rapport Final: Femmes et ESS VF

Le Forum mondial de l’économie sociale (Montréal 7-9 septembre 2016)

A l’occasion du Forum mondial de l’économie sociale (GSEF) sur le thème de l’alliance entre les gouvernements locaux et les acteurs de l’économie sociale pour développer des villes durables, Femmes et villes international a été invité à animer un atelier multilingue (français, anglais, espagnol) d’une soixantaine de participant(e)s sur la question de l’égalité de genre comme une condition essentielle au développement de l’économie sociale et solidaire (ESS). En collaboration avec d’autres organismes locaux et internationaux[1], FVI a identifié les obstacles et proposé des recommandations pour assurer une juste représentation des femmes dans les instances décisionnelles et ainsi favoriser la transversalité de l’égalité de genre dans le secteur de l’ESS afin d’assurer un développement urbain inclusif. Parmi les obstacles, l’absence de données sexospécifiques a été plusieurs fois soulignée tandis que les participant(e)s ont rappelé l’importance de renforcer les capacités des femmes à un niveau individuel et institutionnel. Pour plus d’informations voir la déclaration finale : http://www.gsef2016.org/wp-content/uploads/2016/09/FR-D%C3%A9claration-de-GSEF2016-%C3%A0-Montr%C3%A9al-VF2.pdf

 

 

Global Social Economy Forum (Montreal 7-9 September 2016)

During the Global Social Economy Forum (GSEF) on the theme of the alliance between local governments and social economy actors to develop sustainable cities, Women in Cities International was invited to facilitate a multilingual workshop ( English, French, Spanish) of about sixty participants on the issue of gender equality as an essential condition for the development of the social and solidarity economy (SSE). In collaboration with other local and international organizations[2], WICI identified challenges and recommendations to ensure a fair representation of women in decision-making processes and to promote gender-mainstreaming in SSE in order to support an inclusive urban development. Among the obstacles identified, the lack of gender-specific data was repeatedly emphasized while participants reiterated the importance of women’s capacity-building at an individual and institutional level. For more information, see the final declaration at: http://www.gsef2016.org/wp-content/uploads/2016/09/ENG-GSEF2016DeclarationinMontreal_VF2.pdf

 

[1] Le groupe de travail « Femmes et économie social et solidaire » était constitué entre autres par le Conseil des Montréalaises, SUCO, Relais Femmes, le RIPESS, Uniterra, le CECI, FEM International et le Chantier de l’économie sociale et solidaire.

[2] The « Women and SSE » working group was constituted, among others, by le Conseil des Montréalaises, CUSO, Relais Femmes, RIPESS, Uniterra, CECI, FEM International and Chantier de l’économie sociale et solidaire.

Rapport Final Du Groupe De Travail « Femmes et ESS »